L’attente dans un service d’urgences

L'attente dans un service d'urgences

Le service des urgences est une formidable unité de l’Hôpital Public. Tout le monde est pris en charge sans aucune interruption.

Selon la taille de l’établissement, ce service sera commun (ou non) aux adultes et aux enfants. Si l’hôpital est de taille moyenne, le service des urgences accueille en un même lieu les urgences médicales et celles qui sont chirurgicales.

Je vais donc vous parler de la vie des urgences et de ce qui se passe derrière les portes souvent closes de l’entrée.

Petit rappel

Un petit rappel s’impose : les patients qui se présentent à l’accueil d’un service d’urgences seront pris en charge dans l’ordre de leur arrivée SAUF SI un cas plus grave arrive. Chacun peut comprendre que le personnel des urgences s’occupe d’abord d’une personne dont le pronostic vital est engagé. Si vous attendez depuis 3 heures, c’est qu’il y a pire que vous.

Alors, patience aux urgences!

Votre arrivée dans le service d'urgences

Le service des urgences est une des portes d’entrée de l’hôpital. C’est pourquoi vous pouvez y voir arriver des patients de différentes manières.

Des arrivées de patients :

  • Via leurs propres moyens : un enfant s’est fait une entorse de cheville. Il arrive grâce à ses parents qui l’ont amené eux-mêmes.
  • Via le SMUR : autant dire que dans ces cas-là, chacun libère le passage tant on sait que c’est potentiellement grave voire vital.
  • Via l’ambulance des Pompiers ou une ambulance privée.

Voici l’occasion de chasser une idée reçue :

Non! Un patient qui arrive aux urgences sur un brancard d’ambulance ne passera pas avant vous si son motif d’admission n’est pas plus grave que le vôtre.

Petit secret :

Il y a 2 salles d’attente dans un service d’urgences.

Les personnes « valides » (arrivant souvent par leurs propores moyens) patienteront sur des chaises comme chez n’importe quel médecin.

Quant aux patients arrivés sur les brancards des ambulances, ils patientent très souvent sur les brancards du service des urgences.

Cependant, si l’état de santé le permet, ces derniers patients attendront avec les « valides » et surtout si le service est plein.

Alors, personne ne passe avant tout le monde sous prétexte qu’on arrive sur un brancard!

Votre tour est arrivé

Le personnel à l’accueil du service des urgences vous appelle et va (enfin) vous installer dans un box. La plupart du temps, sur un brancard.

Et maintenant, vous allez à nouveau patienter.

N’importe quel médecin s’occuperait de vous, seul, pendant les 15-20 minutes de la consultation. Aux urgences, un médecin peut avoir des dizaines de dossiers ouverts en même temps car chaque patient n’est pas au même niveau d’avancement de sa prise en charge.

Ne pensez pas qu’il ne se passe rien :

  • Attente de résultats de laboratoire, d’imagerie médicale (radio, scanner etc)
  • Attente de consultations de spécialistes (cardiologue, chirurgien, anesthésiste etc)
  • Attente de la mise en place du traitement par le personnel infirmier
  • Attente et observation de l’évolution de votre état de santé
  • Attente car un nouveau cas grave est arrivé entre temps
  • Attente car le médecin des urgences est allée manger en 15 minutes (sur 12 heures de travail) pour redonner un peu de sucre vital au bon fonctionnement de son cerveau

Le service des urgences est un formidable outil où la Carte Bleue n’est pas le sésame pour y entrer. Il est accessible sans restriction. Enfin, toute l’infrastructure hospitalière saura se mobiliser pour vous prendre en charge si vous en avez besoin.

Vous pouvez désormais comprendre pourquoi vous devez plus ou moins attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *